Roberta Flack - Killing me Softly (1973)

Roberta Flack - Killing me Softly (1973) [RemasterCA835]

Musicienne passionnée et quasi professionnelle depuis déjà de nombreuses années, Roberta Flack a quand elle passe cette audition, un répertoire personnel de quelques 600 chansons. En 3 heures, elle en interprète 42 pour le producteur d'Atlantic Joel Dorn, qui est subjugué. Le premier album de Roberta, First take, sort donc au mois de novembre suivant. Il est suivi un an plus tard par Chapter Two, qui contient notamment des compositions de Bob Dylan (Just Like A Woman) et Buffy Sainte-Marie. Mais ces albums, pourtant salués par la critique, n'ont guère de succès jusqu'à ce qu'un événement inattendu ne propulse Roberta Flack sur le devant de la scène : en 1971, Clint Eastwood, alors réalisateur débutant, choisit une chanson du premier album de Roberta, The First Time Ever I Saw Your Face, pour la bande originale de son thriller Un frisson dans la nuit . Le succès est immédiat, et le single ressorti pour l'occasion atteint la première place des charts américains, suivi par le quatrième album de la chanteuse, Roberta Flack and Donny Hathaway.

Dès lors, Roberta Flack accumule les succès, disques d'or et récompenses. Son album Killing Me Softly, qui contient la chanson du même nom, lui vaut en 1974 les Grammy Awards du meilleur album, de la meilleure chanson et de la meilleure chanteuse de l'année. Le single Killing Me Softly with His Song reste au sommet des charts des mois[précision nécessaire][réf. nécessaire] durant, tous genres musicaux confondus.

Roberta Flack a continué à sortir des albums, qu'elle produit souvent elle-même, tout au long des années 1970, 80 et 90, remportant de nombreux succès. Sa vision de la musique soul, qu'elle mêle à la fois au folk et à la musique classique, a eu une grande influence sur de nombreux artistes au fil des années. Symbole de la lutte des Noirs pour la reconnaissance de leurs droits, à la fois aux États-Unis et en Afrique du Sud, où elle a chanté devant le président Nelson Mandela lui-même en 1999, Roberta Flack a été classée parmi les « 100 femmes les plus importantes du Rock and Roll »} par la chaîne de télévision américaine VH1, et possède son étoile sur l'Allée des stars à Hollywood.[réf. nécessaire]

Membre active de l'AEC (Artist Empowerment Coalition), association qui lutte pour le contrôle par les artistes de la propriété intellectuelle de leurs œuvres, Roberta Flack continue aujourd'hui à enregistrer et produire des albums.



Review

by Ron Wynn

The title track was another smash for Roberta Flack, and the album continued in the same tradition as Chapter Two and A Quiet Fire. She made simmering ballads, declarative message songs, and better-than-average up-tempo numbers, and at the time was among the top-selling female vocalists in any style.
Tracks

1 Killing Me Softly With His Song 4:49
2 Jesse 4:03
3 No Tears (In the End) 4:56
4 I'm the Girl 4:55
5 River 5:03
6 Conversation Love 3:43
7 When You Smile 3:44
8 Suzanne 9:43


1995 CD Atlantic 82793-2

 ==>*******<==
PW Val

No comments: